En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

INVESTIR !

Quels placements, pour quels objectifs... Demandez-vous si ce type de vecteur d'investissement correspond à vos besoins, votre profil de risque, votre horizon... Pour cela, contactez-nous ! Nous mettrons tout en œuvre pour atteindre l'équilibre rendement/risque le plus efficient en choisissant avec vous les meilleures opportunités d'investissement.

UN PROFIL, UNE STRATÉGIE !

INVESTISSEMENT IMMOBILIER : LA NUE-PROPRIÉTÉ

Valoriser mécaniquement votre épargne

Réaliser un investissement immobilier sans souci de gestion locative avec une perspective de revalorisation mécanique à terme ? C’est possible, en achetant la nue-propriété d'un bien immobilier démembré. L‘usufruit est acquis simultanément pour une durée fixe par un bailleur social ou institutionnel qui assure la gestion locative et prend en charge les travaux d'entretien et les taxes. A l'issue d'une période d'usufruit, qui oscille le plus souvent entre 15 et 20 ans, vous récupérez la pleine et entière propriété du bien, sans frais, ni fiscalité supplémentaire. 
Rappelez-vous que la valorisation d’un bien immobilier dépend toujours avant tout de sa situation géographique, de la qualité du promoteur et en l’espèce de la pérennité des opérateurs...

OPCVM

Investir dans l'économie réelle 

Vous souhaitez bénéficier d'une gestion professionnelle : les OPCVM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières), qui sont commercialisables dans toute l’Union Européenne, offrent la possibilité d’accéder à un portefeuille diversifié de valeurs mobilières. Trois critères principaux pour choisir : les performances, les frais, et la volatilité. Fidèles au principe de l’architecture ouverte, nous sélectionnons pour vous les fonds les plus intéressants de chaque catégorie de placement. Grâce à cette méthode, vous avez accès aux compétences spécifiques en matière de placement des meilleurs "asset managers" au monde.

PERP

Planifier votre retraite

Le Plan d'Épargne Retraite Populaire (PERP) est un produit d'épargne à long terme qui permet d'obtenir, à partir de l'âge de la retraite, un revenu régulier supplémentaire. Il s’agit essentiellement d’un contrat d’assurance vie de groupe à adhésion individuelle et facultative. Les versements sur un PERP sont déductibles du revenu net global dans la limite du plafond épargne retraite. L'épargne versée sur un Perp est, sauf exceptions, bloquée jusqu’à l’âge de la retraire. Le principe est la sortie en rente viagère. Le contrat peut prévoir une sortie en capital partielle à hauteur de 20% de la valeur de l’épargne. Un outil efficace de planification financière pour différer ses revenus et sa fiscalité...
 
L'article 71 de la loi Pacte vise à réformer l'épargne retraite, sans remettre en cause l'existence des nombreux outils d'épargne retraite supplémentaire existants, mais pour les doter d'un socle juridique commun. Cette réforme sera ultérieurement complétée par des mesures réglementaires d'application et des dispositions d'ordre législatif prises par ordonnance, portant notamment sur le régime fiscal et social des produits et de leur financement. A suivre...

ETF

Dupliquer le Marché

Qu’est-ce qu’un ETF (Exchange Traded Funds) ? Vous souhaitez investir à moindre coût (absence de frais d'entrée et de sortie) : les ETF sont des fonds indiciels cotés en continu et négociés en bourse de la même façon qu’une action. Quelle que soit la gestion mise en place, ils ont tous le même objectif : répliquer à la hausse et à la baisse l'évolution de sous-jacents (indice ou actifs). Par exemple, si vous achetez un ETF sur indice CAC 40 et que l’indice CAC 40 baisse, la valeur de votre ETF baissera dans la même proportion. Attention cependant au risque de contrepartie pour certains... Et à celui inhérent à la méthodologie elle même, savoir en partie basée sur la capitalisation boursière, les actions chères sont alors souvent surpondérées...

PLAN D'ÉPARGNE ACTIONS

Un compte-titres spécifique

Le Plan d’Epargne Actions (PEA) permet de constituer un portefeuille investi en actions. Vous pouvez y placer des actions et des titres de sociétés ayant leur siège dans l’Union européenne, mais aussi des parts de placements collectifs (fonds et Sicav...) investis dans ces mêmes titres. Les versements sont plafonnés à 150 000 € par PEA (300 000 € pour un couple marié ou pacsé).
Sur un compte titres ordinaire, les plus-values réalisées sont soumises à l’impôt sur le revenu. Le détenteur d’un PEA bénéficie quant à lui d’avantages fiscaux : la fiscalité est d’autant plus favorable que le PEA est ancien. Quelle que soit l’ancienneté du PEA (que les plus-values soient imposables ou non), les prélèvements sociaux restent dus.

L'INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE

Donner du sens à votre argent

L'investissement socialement responsable (notamment labels ISR et TEEC) consiste à choisir des supports d'investissements non seulement selon des critères financiers, mais en prenant en compte des critères de nature environnementale, sociale et gouvernementale (critères ESG). Il existe différentes thématiques. Sachez que les frais de gestion peuvent être plus importants que pour des fonds classiques.
Il n'existe pas d'avantage fiscal particulier.

SCPI - OPCI - SIIC

Investir dans la pierre papier

Vous êtes intéressé par les placements dans l'immobilier ? La pierre papier est un moyen d'investir indirectement dans l'immobilier locatif à travers l'achat de parts et d'actions de sociétés comme les SCPI, les OPCI et les SIIC.
 
  • SCPI : un autre moyen d'investir dans l'immobilier. Détenir des parts dans une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) vous permet d'investir indirectement dans des commerces, des bureaux ou encore des logements destinés à la location et dont la gestion est confiée à une société de gestion. C'est un moyen de diversifier vos placements.
  • OPCI, SIIC : les autres produits de la pierre papier. Comme les SCPI, les organismes de placement collectif en immobilier (OPCI) et les sociétés d'investissement immobilier cotées (SIIC) vous permettent d'acquérir, avec d'autres épargnants, des biens immobiliers destinés à la location auprès de professionnels ou de particuliers. Mais à la différence des SCPI, il s'agit ici d'un investissement à la fois immobilier et financier.
 

FONDS DE CAPITAL INVESTISSEMENT

Miser sur les PME

Les FCP à Risques (FCPR), les FCP Innovation (FCPI), et les Fonds d'Investissement de Proximité (FIP) notamment ont pour objet d'investir directement ou indirectement au capital de sociétés non admises sur le marché réglementé ou dont la capitalisation boursière est inférieure à 150 millions d'euros. Ces FCP sont, par nature, plus risqués et se caractérisent par un manque  de liquidité. En fonction de leur nature et des instruments dans lesquels ils sont investis, ils peuvent donner droit à un avantage fiscal. Avant d'investir, prenez d’abord connaissance des contraintes et des risques associés aux produits de capital investissement (ou de private equity) !

ASSURANCE-VIE

Penser transmission ou complément de revenus

L'assurance vie est un contrat par lequel l'assureur s'engage, en contrepartie du paiement de primes, à verser une rente ou un capital à une ou plusieurs personnes déterminées. L’assurance-vie répond ainsi à de nombreux objectifs : faire fructifier son épargne, se constituer un complément de revenu, préparer sa succession… Le choix des supports (fonds euros/unités de Comptes) dans lesquels vous allez investir au sein de votre contrat d’assurance-vie doit être orienté en fonction de votre profil, de vos objectifs et du niveau de risque que vous êtes prêt à prendre. Pendant la durée de vie du contrat, et si vous n'effectuez aucun retrait, les produits sont exonérés d'impôt sur le revenu. Ils supportent toutefois les prélèvements sociaux. Lorsque vous effectuez un retrait partiel ou total pendant la durée de vie du contrat, les gains sont imposables. Le taux d'imposition est fonction de la date du retrait,  de votre choix intégration ou non dans le revenu imposable et du montant total des primes versées. Ces gains peuvent aussi faire l'objet d'un abattement.
En cas de décès, les capitaux sont sous certaines réserves transmis hors succession aux personnes désignées, et bénéficient d’une fiscalité privilégiée.
Attention dans l’assurance vie, les UC ne garantissent pas le capital investi. Les frais de gestion prélevés annuellement varient beaucoup d’un contrat à l’autre et d’une UC à l’autre : comparez avant de souscrire, consultez le DIC ! Et assurez-vous que la clause bénéficiaire est conforme à vos intentions…